Tour de la Nouvelle-Zélande (1) : Bay of Islands to Marlborough Sounds

Cela fait maintenant plus de 2 ans que CAT’LEYA s’est réfugiée en Nouvelle-Zélande… d’Auckland au cap Kari Kari, nous avons découvert une côte magnifique et un terrain de jeu exceptionnel en voilier. Les escapades à terre vers Roturoa, New Plymouth, etc… m’ont donné un autre éclairage sur ce pays verdoyant, mais l’histoire ne pouvait s’arrêter là…

L’île du sud m’est complètement inconnue, et au gré de ma curiosité, j’ai parcouru des récits de voyages vers cette autre Nouvelle-Zélande, les Marlborough Sounds, les Fiordlands, Stewart island, etc… Bien sûr les conditions de navigation dans ces latitudes plus australes (14° de latitude plus sud que Bay of islands, donc encore plus sud que la Tasmanie…) sont bien plus « rigoureuses », mais c’est une nouvelle aventure que j’ai décidé de vivre et que je prépare depuis quelques mois.

Plusieurs options sont envisageables pour rejoindre South Island, mais la côte Ouest est la plus directe bien  qu’empruntant la mer de Tasman.

Reste à attendre les conditions météo pour descendre la côte Ouest…

Un anticyclone sur le Nord-Est de la Nouvelle-Zélande crée un flux de Nord avec des vents souvent faibles mais des conditions de navigation confortables…

A l’inverse une dépression descendant vers le Sud peut offrir un flux favorable à une navigation rapide…

C’est cette option qui s’offrira à nous, avec une grosse dépression venant des Fidji et se dirigeant vers l’Est de la Nouvelle-Zélande, reste à savoir comment sera la mer…

 

 

 

 

La remontée vers Cape Reinga se fera dans de bonnes conditions avec un flux de sud-Est, mais, à partir de North Cape, nous allons rencontrer , une mer chaotique et dure, tradition de la Mer de Tasman, et ce ce pendant les 100 premiers miles de notre descente.

le 13 janvier après-midi nous croisons North Cape puis le Cape Reinga et le fameux Banc Colombia et les vagues qui déferlent sur ces hauts-fonds; bien loin du paysage « idyllique » que nous avait offert cette journée de septembre en voiture…

La mer de Tasman tient ses promesses, une houle de sud-ouest vient s’opposer à celle créée par la grosse dépression qui nous suit et rend notre progression peu confortable…

 

 

Le 15 au matin, nous apercevons le mont Taranaki et son sommet en partie encore enneigé dominant la ville de New Plymouth que nous aurons quand même le temps d’atteindre avant que le vent tourne au Sud et nous barre la route.

Une nuit de repos bien méritée à New Plymouth et nous levons l’ancre pour les Marlborough Sounds. Nous descendons la côte au moteur, accompagnés par le Taranaki que nous gardons à l’oeil sur notre babord.

La bascule de vent prévue pour le soir, le vent virant du Sud-Est vers l’Est, nous offre une nuit sous voile et traversée rapide.

Puis c’est la remontée du Pelorus Sound vers la marina de Havelock où CAT’LEYA sera gratifiée d’un bon rinçage !

Nous voici sur l’île du Sud pour de nouvelles aventures !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.