Saint Barth et Saint Martin

Sur la route de Saint Barth, nous croisons un trimaran Neel 45…  à la voile sous spi et GV haute, le vent est faible 10 à 12 Nœuds, Cat’leya file entre 7,5 et 8,5 Nœuds.

IMG_0837

Le différentiel de vitesse est au moins d’ un nœud et demi en notre faveur, incroyable pour un bateau réputé aussi rapide… Notre ami suisse qui skippe le Neel 45 n’en revient pas !

IMG_0839

J’ai tout simplement amuré le spi asymétrique sur la coque au vent et non pas sur le bout dehors…

A Saint Barth nous retrouvons le Maltese Falcon, voilier dont les mâts non haubanés sont les plus hauts du monde.

IMG_0840

Après avoir fait les formalités d’usage, nous quittons Gustavia pour l’anse Colombier. Au milieu de la baie, « Limitless », le bateau de Bill « Windows » !

Un chemin permet de marcher au sein de la réserve naturelle rencontre avec des « pailles en queue » et une tortue, de terre, cette fois !

Finalement nous quittons Saint Barth plutôt déçus, pour Saint Martin et la marina de l’anse Marcel. Bientôt c’est la Heineken régatta et tout est complet ailleurs. L’entrée de la marina est assez « coton », je me demande même si ça va passer…

Une marina fort accueillante et où nous pouvons bénéficier des installations de l’hôtel, plage et piscine, d’autant qu’une grosse dépression sévit dans le Nord-Ouest et les mouillages sont plutôt remuants..

Le « sentier des froussards » permet de se balader dans la réserve naturelle et d’explorer le Nord de l’île avec de beaux paysages jusqu’à l’île Tintamare.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *