Le Sud de Vanua Balavu

Je quitte La Baie des îles pour le sud de Vanua Balavu et le village de Susui en compagnie de Pantagruel, le voilier classique allemand.

Notre premier contact avec le village n’est pas très accueillant, ici tout le monde a peur du COVID 19; interdiction d’approcher l’école ! Après le Sevu sevu nous demandons l’autorisation d’aller mouiller dans les baies avoisinantes près de Hidden Lagoon et l’on nous signifie une fin de non recevoir…

En me promenant sur le flanc au vent de la colline qui domine le village, c’est un grand nombre d’arbres arrachés qui témoignent de la rudesse des évènements climatiques ici et du passage du dernier cyclone…

Finalement le jour suivant, à force de palabres, nous obtenons l’autorisation ainsi que l’explication ; certains voiliers qui nous ont précédé n’avaient pas fait le sevu-sevu au village…

Plusieurs baies, très protégées, avec une ouverture vers le lagon parfois peu profonde, entourent le fameux « Lagon caché  » repère d’une immense colonie de chauve-souris.

Dans ces baies nous aurons le plaisir gourmand de pêcher des huitres sauvages ainsi que des crabes qui me rappellent les « tupas » polynésiens, crabes de terre qui se nourrissent de noix de coco.

Les paysages sont semblables à ceux du Nord de l’île et l’eau toujours aussi turquoise.

Le drone nous offrira un magnifique panorama :

Avant de quitter Vanau Balavu, nous ferons une halte ravitaillement à Loma-Loma, le gros village de la côte Est, qui jouxte un autre village habité par des originaires des Tonga…  On peut ainsi constater la différence d’architecture des deux pays, et en particulier les « rondeurs » des bâtiments tongiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *