Routage aux conditions ARC+2015

Voici le routage effectué à partir de la polaire du Lagoon 52 issue des calculs VPP du cabinet VPLP et des gribs météo réels de la période courant du 8 Novembre au 13 Novembre 2015.

routageleg1-1024x759

Le routage prévoit une arrivé le 13 Novembre à 10h40 après une navigation de 4j 27h et 45′ soit 7 heures environ après le Victoria 67… En temps corrigé CAT’LEYA arrive deuxième derrière le LAGOON 380 à 4 heures !

Une simulation identique sur la navigation Mindelo Sainte-Lucie donne un arrivée le 30 novembre à 5h soit une navigation de  11j 16h et en corrigé 12j 6h50′ soit le 6ème temps. Il faudrait donc gagner 7% en vitesse !

ARC+2015leg2

La trajectoire est relativement nord par rapport aux autres catamarans.

Il faudrait pouvoir comparer les conditions réelles de vent par rapport à celles des Gribs.

A titre d’information, voici les comparaisons des routages pour les LAGOON 380 et 52 (avec les polaires du 380 qui a effectivement gagné en compensé).

ARC+SIMULEG2

Le LAGOON 380 termine en 11J et 5h (soit 9heures de moins que le temps effectivement réalisé)

Voici la même simulation avec SimSail.

ARC+SIMSAILLEG2

Et la même simulation dans Weather4D 2.0

IMG_0098

Polaire du LAGOON 52 (Suite…)

Les régatiers savent bien que la route directe au près comme au portant n’est pas la plus rapide…

Voici par exemple la polaire du LAGOON 380.

polaire-Lagoon-380

Pour un cap donné, on obtient le VMG en projetant le point de la polaire sur l’axe vertical des vitesses; la meilleure VMG au près ou au portant s’obtient donc en traçant la tangente horizontale à la polaire. Ainsi pour 20 Nds de vent réel, il faudra louvoyer à 58° du vent réel au près (VMG 4 Nd) et 145° au portant (VMG 8 Nd) !

Pour une route à suivre au 270° avec un vent du 60°, la route optimale reste la route directe avec un VMG de 10.3 Nd. Le tableau suivant compare l’option route directe et une route plus Nord sur le premier bord, le bord de retour est trop pénalisant pour être globalement intéressant. A noter que le LAGOON 380 qui a remporté l’ARC+2015 en temps compensé a d’ailleurs très peu louvoyé.

Bord 1 Cap suivi VMG Durée optimale Bord 2 optimal Cap suivi VMG Durée Durée totale VMG moyen
270 10.32 0.097 0.097 10.32
290 11.98 0.067 214 5.58 0.032 0.103 9.74

Ceci s’explique simplement par le fait que sur la route directe, le vent réel est à 150° donc très proche de l’optimum. Si le vent vient à se rapprocher du 90° (cas en fin de transat) le louvoiement redeviendra la bonne stratégie.

Voici la polaire du LAGOON 400 , ici encore on voit bien que les polaires ont un optimum de courbure au portant qui correspond au meilleur VMG…

L400_VPP_polaire.xls

Le problème pour optimiser sa trajectoire est de disposer d’une polaire fiable… et malheureusement celle qui nous a été transmise n’est pas très précise aux angles portant. Avec ces données, la route optimale reste la route directe…. Et, pour être plus complet, avec un vent au 180° (plein arrière) on retrouve effectivement la stratégie du louvoyage avec un petit 20° d’écart par rapport à la route directe et un gain de 6% quand même soit presqu’une journée sur une transat !

A suivre…

Polaire du LAGOON 52

Voici la polaire issue du progamme de VPP du cabinet VPLP…. Speed_Polar_Diagram_Lagoon52_feb.2013

Avec 20kts du 060° (conditions de l’ARC+2015 en milieu de transat) on est à 8kts sous Spi sur la route directe Cap Vert – Sainte Lucie  avec un vent apparent de 3/4 Arrière tribord amures.

ouverture GV L52

On est dans la configuration limite contre les haubans, c’est-à-dire débordé de 45°.

Atlantique – Méditerranée

Première navigation sérieuse à bord de Cat leya, le Golfe de Gascogne. Nous partons alors qu’une dépression remonte vers le Nord.

Les provisions sont faites, magrets, saucisse de canard, foie gras, et bien sûr vins du Sud-Ouest, Jacques veille…

ob_d10afa_img-0571

Houle d’avant tribord, vent faible… le cata c’est confortable mais là… c’est vraiment pas son allure favorite. Nos belles voiles n’y peuvent rien, moteur indispensable pour passer…

Les nuits sont plus que fraîches… On est bien début Août pourtant…

ob_151a2b_img-0576

Nous finissons par dépasser le cap Finisterre avant d’atteindre un bien belle « ria » d’où nous irons flâner à Saint Jacques de Compostelle.

ob_d01505_0c3a0376-hdr

Prochaine destination, Porto où nous rejoindront 2 autres équipiers, Patrick et Cecile.

ob_58a387_img-0581

Nous garderons un excellent souvenir de cette pause grâce à Rosa Maria et Fernando, rencontrés dans un restaurant, et qui nous ferons découvrir cette belle ville.

ob_79af49_img-20150811-201116

Il est temps de repartir, prochaine destination Lisbonne, juste avant, une visite dégustation dans les chais de Porto s’impose…

ob_16b7d2_img-0579

L’océan est toujours animé et la navigation est difficile pour nos nouveaux compagnons. A noter première prise depuis notre départ, une jolie bonite, aussitôt prise, aussitôt découpée en filets… C’est bon pour le moral.

A l’arrivée nous sommes accueillis par la célèbre tour de Belem.

PS: Ce qui est bon pour le moral c’est aussi la bouteille de rhum acheté à Gibraltar lors de l’escale gasoil…

ob_0cebc9_0c3a0583

Nous déambulons dans les rues de Lisbonne et trouvons un repos bien mérité sur une belle place.

ob_2a3911_0c3a0647-hdr

Prochaine étape Faro dans le Sud et tout près de la Méditerranée. Les températures sont bien plus chaudes surtout la nuit durant les quarts.

et puis c’est Gibraltar, Nous fêtons l’entrée en Méditerranée au foie gras…

ob_4dd8da_0c3a0673-panorama

La météo est favorable pour rentrer dans le bassin méditerranéen alors on en profite. Nous n’atteindrons pas Carthagène comme prévu, car le vent de Nord nous barre la route. Arrêt dans la baie d’Alméria où nous quitterons Patrick et sa fille.

La prochaine étape c’est Fomentera, plus de 200 miles que nous parcourrons à bonne allure, mouillage à Espalmador, que du bonheur…

ob_a8b58b_0c3a0705

ob_d43dcd_img-0584

ob_eb3d6e_0c3a0684

Nouveau départ pour Majorque cette fois que nous atteindrons de nuit.

ob_ec5d64_0c3a0709

Chaud le mouillage de nuit à Puerto Soller, heureusement que nous avons 2 coques et donc 2 moteurs, cela nous aura bien aider pour nous faufiler entre les bateaux et venir faire un « créneau » dans un petit trou…

ob_a957bd_0c3a0711

Il ne nous reste plus qu’à remonter… Enfin des conditions de vent portant et Cat’leya nous en donne pour nos efforts, 9 à 12 kts au Genaker… Atterrissage dans la cala Garbet juste au Nord du Cap Creus. Nous allons fêter ça dans un restaurant gastro catalan.

ob_9cd809_img-0592

Il nous aura fallu 3 semaines et quelques jours que nous aurons parcourus à 6 kts de moyenne, l’horamètre affiche lui presque 200 heures de moteur…

Merci à vous tous, Jacques, Patrick et Cécile et à bientôt pour de nouvelles aventures.

ob_1ccee0_0c3a0563

Escapade en Bretagne Sud

Ile d'Yeu Port de la meule
Ile d’Yeu Port de la meule
L'île de DUMET à proximité de la presqu'île de Noirmoutier
L’île Dumet à proximité de la presqu’île de Noirmoutier
L'île de DUMET à proximité de la presqu'île de Noirmoutier
L’île Dumet à proximité de la presqu’île de Noirmoutier
Ile aux Moines - Golfe du Morbihan
Ile aux Moines – Golfe du Morbihan
0C3A0143
Entrée de Sauzon
0C3A0153
Sauzon Belle Ile en mer
0C3A0173
Les Glénans
0C3A0199
Beniguets Ile d’Houat
Beniguets - Ile d'Houat
Beniguets – Ile d’Houat
Échouage au Fiers d'Ars - Ile de Ré
Échouage au Fiers d’Ars – Ile de Ré

Première sortie en mer

ob_1f2c10_1s4b6784

Première sortie à La Rochelle par petit temps, les voiles fonctionnent magnifiquement.

Qui a dit qu’un Lagoon ça n’avançait pas…. Rien ne lui a résisté sur l’eau ce jour là. Cela me rappelle nos régates sur notre 38 Match… équipé lui de 3DL.

ob_6b9e9e_1s4b6811

Puis au spi au portant. L’accastillage n’est pas complet il manque des poulies et bloqueurs pour les bras, une poulie de renvoi pour l’écoute babord…

un Catamaran autour d'un monde bleu

Translate »