Les îles Canaries méconnues : La Gomera

CAT’LEYA est arrivé aux Iles Canaries, après quelques jours à Las Palmas de GranCanaria, port de départ de l’ARC, nous repartons vers La Gomera puis El Hierro. Un grand feu dévastant La Palma, nous ne pourrons malheureusement pas la découvrir.

Les passages entre Gran Canaria, Tenerife et La Gomera sont souvent très ventés…. 35 nds réels au près bon plein soit 45 Nds par moment avec des creux de 2 à 3 mètres, 2 rius dans la GV, gén ois réduit à 30%, le cata avance tout de même à 8.5 à 10 Nds, qualif réussie pour notre Lagoon…

Visite de San Sebastian puis direction la côte Sud-Ouest et mouillage à la cala Negra.

Arrêt suivant à Valle Gran Rey

Les iles portugaises de l’Atlantique : Desertas et Selvagem

En quittant Madère, nous nous étions promis de nous arrêter dans ces îles méconnues, autorisation préalable de l’administration indispensable.

_C3A1278

Desertas Grande à quelques miles de la marina Quinta de Lorde.

Puis navigation jusqu’à Selvagem Grande, un grand moment de communion avec  la nature préservée et les oiseaux.

_C3A1305

Madère

Lors de notre précédent voyage, parts de Méditerranée, nous avions laisser Madère de côté, cette fois, pas question de passer à côté !

Arrivée à Porto Santo, marina pas terrible et pleine, donc mouillage dans le port mais « passage à la caisse » quand même, 0 services !

Le lendemain nous levons l’ancre pour Madère et là c’est de suite le coup de foudre. Il se libère de  Funchal un charme fou, les couleurs, les portes peintes, l’accueil…

portesMADERE

Madère c’est aussi une nature fantastique que nous découvrions lors de 2 randonnées, la première le long d’une levada, la seconde entre les 2 points culminants de l’île.

Jean-Marc notre « Responsable Communication » vient de nous transmettre la vidéo du voyage que je vous laisse découvrir.

De La Rochelle à Porto et Lisbonne

Premier vrai test en mer pour CAT’LEYA et test réussi, un peu d’aire au départ puis risée moteur mais nous avalons plus de 200 miles le premier jour dans un confort *****

Merci à Jean-Marc, notre homme Communication pour cette vidéo :

Un petit arrêt au Nord du Cap Finistere à Camarinas en compagnie d’un AMEL 55 en convoyage pour Monaco et rencontré sur les ondes radio pendant les nuits de quart.

Puis Porto et soirée mémorable avec nos amis Rosa Maria et Fernando lors de la finale de l’Euro… Puis direction Lisbonne.

Cette année nous profitons bien des alizés portugais et apprécions la puissance du 52 !

Premier essai en mer à La Rochelle

IMG_0028[1]

Après la livraison chez CNB et le remontée sur La Rochelle qui semblait prometteuse quant aux performances du bateau, nous voici réunis avec le voilier Olivier Tarot pour un premier test en mer.

Au départ de La Rochelle nous nous dirigeons vers l’ile d’Aix, vent portant 12 à 15 nœuds, le temps d’installer le spi asymétrique sur son emmagasineur et nous voici sur une allure très abattue entre 7,5 et 8,5 nœuds avec un vent apparent pourtant très faible. En lofant la vitesse augment très sensiblement pour largement dépasser les 10 nœuds.

Le retour se fera au près dans 20 noeuds réels, nous décidons de prendre un ris (GV et génois) pour vérifier la bonne installation. A 45° du vent apparent la vitesse s’établit entre 8,5 et 9,5 noeuds dans une  mer hachée. Pas mal !

Les voiles TRILAM Offshore sont vraiment très belles, merci Olivier et Pascal.

J -7

Catleya est prêt à être baptisé…

_C3A0958

Voici les premières photos

CAT’LEYA en bout de chaine…

Ce matin, j’ai enfin découvert le (gros) bébé qui venait d’être ponté, découverte de la couleur de gelcoat de coque et de la coque propriétaire, version que je n’avais fait qu’apercevoir en photo.

Nous en avons profité pour photographier toutes les installations techniques… et regarder les dessous de notre monture.

Vivement le 16 juin.

un Catamaran autour d'un monde bleu

Translate »